lexique et termes de la charpente bois

Lexique de la charpente pour comprendre votre technicien

Lexique de la charpente pour comprendre votre technicien

Votre charpente en bois est ancienne, pas ou peu entretenue ? Il est important d’entretenir et de traiter le bois de charpente pour qu’elle continue de protéger votre maison. Vous avez découvert des traces de sciure de bois au sol, des petits trous dans le bois ? Cela signifie qu’elle est peut être envahie par des insectes à larves xylophages comme le capricorne des maisons, la vrillette, le lyctus…

Ne tardez pas et faites appel à un professionnel Atriome ! Après un diagnostic de votre charpente afin de vérifier l’état de celle-ci, vous serez orienté vers la solution la plus adaptée pour prévenir ou traiter votre charpente.

Afin de comprendre un peu mieux les termes de la charpente utilisés par les techniciens Atriome, découvrez ci-dessous le lexique de la charpente avec les mots de vocabulaires les plus couramment utilisés. Découvrez également le lexique de la toiture et le lexique de l’isolation.

LEXIQUE DE LA CHARPENTE EN BOIS :

  • Arbalétrier : Les arbalétriers sont des grosses pièces de bois aux extrémités de la charpente qui forme le triangle. Ils donnent l’inclinaison, la pente du toit. ils maintiennent et supportent la couverture et reçoivent les pannes et échantignoles.

 

  • Arêtier : L’arêtier est une pièce de charpente qui forme l’angle saillant d’un toit ou l’arête d’intersection de deux versants de toiture. Il rend les deux versants du toit étanches. L’arêtier est l’inverse de la noue.

 

  • Assainissement : Assainissement ou Traitement de charpente. Toutes les charpentes ont besoin d’être traitées pour éliminer les insectes qui vivent et se nourrissent du bois de charpente, comme les capricornes, vrillettes, lyctus…

 

  • Bastaing : Un bastaing est une pièce de bois rectangulaire utilisée pour la structure de la charpente comme solivage. Il a une épaisseur entre 55 et 65 millimètres et une largeur entre 155 et 185 millimètres.

 

  • Charpente : Une charpente est un assemblage de pièces de bois ou de métal, servant d’ossature pour soutenir ou couvrir des constructions et faisant partie de la toiture.

 

  • Cheneau : Un chéneau est un conduit métallique posé à la bordure de la toiture pour recueillir l’eau de pluie et l’évacuer dans la descente d’évacuation. Le cheneau est différent d’une gouttière. Le plus souvent ils sont intégrés dans les corniches des toits, on ne les distingue pas du sol.

 

  • Cheville : Les chevilles de bois sont des tiges de bois cylindrique servant à fixer et assembler des pièces de bois entre elles.

 

  • Chevron : Le chevron est une pièce de bois posé dans le sens de la pente du toit soutenu par des pannes . Utilisé pour supporter les liteaux, les lambourdes ou les voliges de la charpente.

 

  • Croupe : Un toit en croupe est un type de toiture qui, à l’extrémité à côté du pignon, est de forme triangulaire. Une toiture à quatre pans, dont deux pans en triangles aux extrémités et deux pans en trapèze.

 

  • Curatif : Au cours de sa vie, la charpente peut être envahie d’insectes à larves xylophages, qu’il s’agisse de vrillettes ou de capricornes, le traitement curatif des poutres de la charpente est à appliquer lorsque la charpente est attaquée. Il existe différents traitements curatif de charpente, par injection, pulvérisation ou badigeonnage.

 

  • Echantignole : L’échantignole ou échantignolle, chantignolle ou chantignole est une pièce, une cale de bois fixé sur un arbalétrier pour supporter les pannes.

 

  • Entretoise : Une entretoise est une pièce de bois ou de métal placée et assemblée par tenons et mortaise afin de maintenir un écartement constant entre deux autres pièces.

 

  • Enrayure : Une enrayure est un ensemble de pièces de charpente qui permet de constituer des dômes, des clochers, des croupes de toit. Elles se mettent tout autour d’un poinçon de ferme.

 

  • Entrait : L’entrait ou tirant et le nom de la pièce de bois horizontale qui réunit les arbalétriers. Elle forme avec les arbalétriers le triangle de la croupe.

Composition d’une charpente

lexique et termes de la charpente bois

Suite du lexique de la charpente :

  • Faitage : Le faitage c’est le nom de la pièce de bois au sommet d’un toit. C’est la poutre qui relie les deux versants de la toiture et sur laquelle s’appuient les chevrons. Il doit assurer l’étanchéité de la couverture, ainsi que sa solidité du bâtiment.

 

  • Ferme : Une ferme de charpente est l’ensemble des pièces de bois ou de métal indispensable à la charpente. De forme triangulaire, elle supporte le poids de la couverture d’une toiture à 2 ou 4 pans.

 

  • Lambourde : La lambourde est une fine poutre horizontale située sur les solives et supportant le parquet.

 

  • Linteau : Le linteau est un élément horizontal qui ferme et soutient la partie supérieure d’une baie, d’une porte ou d’une fenêtre.

 

  • Noue : Une noue est une pièce de bois de la charpente qui lorsque deux pans de toiture se rencontrent et forment un angle rentrant, permet de faire ruisseler l’eau de pluie vers les gouttières et l’évacuation de l’eau.

 

  • Panne : Les pannes sont de grosses pièces de bois horizontales posées sur les arbalétriers qui supportent les chevrons, liteaux et voligeages. La panne faitière est la pièce de bois au sommet de la charpente qui relie les deux pans de toiture. La panne sablière est la pièce de bois qui est posée sur les entraits et permettant de constituer la base de la charpente, elle est à la base de chacun des versants du toit.

 

  • Pignon : Le pignon est la partie supérieure de forme triangulaire de la façade d’une maison.

 

  • Poinçon : Le poinçon est la pièce de bois verticale au centre d’une ferme. Il est posé sur l’entrait et supporte la panne faitière en son sommet. Les deux arbalétriers rejoignent le poinçon à son sommet formant ainsi les deux côtés d’un triangle isocèle.

 

  • Poutre : La poutre est une pièce en bois horizontale de forte section souvent utilisée pour les plancher et plafond lorsqu’il y a un étage.

 

  • Préventif : Le bois utilisé pour les charpentes est traité avant d’être installé, mais ce traitement perd de son efficacité avec le temps. Après plusieurs années il est conseillé de faire appliquer un traitement préventif de charpente pour éviter l’invasion d’insectes à larves xylophages. Un traitement dans le but de prévenir leur invasion.

 

  • Rive : Une rive de toit est l’extrémité du toit côté pignon, c’est la partie de la toiture qui dépasse côté pignon. Elle part du faîtage (sommet de ma toiture) jusqu’au bas de la pente du toit.

 

  • Solage : Le solage est un muret en béton armé sur lequel on vient poser la charpente pour la dégager du sol et de l’humidité.

 

  • Solive : Une solive est une poutre posée sur les poutres de forte section qui accueille d’autres pièces de bois à la perpendiculaire appelées des lambourdes, sur lesquelles on pose ensuite le plancher.

 

  • Tenon et mortaise : Tenon et mortaise est un type d’assemblage de pièces. Dans une charpente, une mortaise est un trou rectangulaire ou carré dans une pièce en bois qui va recevoir un élément qui dépasse appelé le tenon. Ces deux éléments s’encastrent et sont donc maintenus.

 

  • Traitement : Une charpente en bois nécessite d’être entretenue pour éviter qu’elle ne soit envahie s’insectes à larves xylophages. Ces insectes qui se nourrissent du bois et la fragilisent mettant en péril l’entièreté de l’habitation. Différents traitements du bois existent pour l’entretenir, le traitement préventif et curatif. Traitement au gel et par injection.

Ces articles devraient aussi vous intéresser :

  • Le traitement curatif du bois sera idéal si le bois de la charpente est infesté par ces insectes à larves xylophages afin de traiter le bois en profondeur et de vous débarrasser de ces nuisibles qui fragilisent le bois....

  • La charpente d'une maison est l'élément principal qui constitue la structure de la toiture. Elle donne aux maisons individuelles une solidité et est garante d'une toiture résistante pour de nombreuses années. Principalement faite en bois la charpente peut être menacée par des incestes à larves xylophages qui l'abîment et la fragilisent. Pour lutter contre l'invasion de ces insectes il existe un traitement de charpente par injection ou gel....

  • La charpente et les poutres de votre maison sont des éléments-clés qui permettent de la maintenir debout. C'est pourquoi le traitement de charpente et des poutres est indispensable afin de prévenir et de protéger son patrimoine....



Que souhaitez-vous faire ?